Get Adobe Flash player
logo_aqueltaux

Vous cherchez une banque ?

Nous sommes courtiers de banques avec des solutions pour votre rachat de crédit

Formule du taux d'endettement

Calculer un endettement d'un emprunteur, c'est déterminer la charge totale des remboursements dans un budget. La formule pour calculer un taux d'endettement est la suivante : remboursements mensuels / revenus mensuels x 100. En quelques clics vous allez calculer votre endettement en toute discrétion, ICI

Les coordonnées fournies dans notre formulaire de simulation ne seront utilisées que pour l'usage exclusif de Crédimedia, Courtier indépendant des banques, et ne seront en aucun cas communiquées à des tiers.

Montant minimum des crédits à racheter : 15 000€

  • Mandataire de banque Non Exclusif spécialisé en regroupement de crédits au meilleur Taux.

  • AQuelTaux simule gratuitement et sans engagement votre regroupement de crédit en toute indépendance des banques partenaires.

  • Rachat de crédit au Taux le moins cher ? Vous êtes en direct avec un spécialiste depuis 30 ans !


Vous êtes sur un site de courtier IOBSP : vous avez, ICI, l'assurance que vos informations ne seront pas vendus à plusieurs courtiers

On considère que le niveau raisonnable d'endettement à ne pas dépasser se situe aux alentours de 33%.

Cependant pour avoir la photo la plus précise de son endettement il faut y ajouter les dépenses de loyer et autres charges fixes (pension alimentaire, factures et charges courantes, ...) le solde entre charges courantes et revenus représente le « reste à vivre", ceci donc après l'ensemble des prélèvements.

Tous ces paramètres sont retenus pour l'étude d'un financement comme un rachat de prêt, et un taux d'endettement trop élevé vous décidera pour une opération de rachat de crédit : le meilleur moyen de baisser son taux d'endettement en allégeant ses mensualités !

comparateur

Le saviez-vous ?

Frais de régularisation d’un compte bancaire pour échéances impayées.

Qu’en est-il du taux effectif Global (TEG) dans le cas de rejet de paiement de mensualités, d’échéances de prêt impayées, de même que les frais de régularisation d’échéances avec retard, qui ne sont donc pas payées à bonne date ?

Frais que la banque prélève sur le compte courant de l’emprunteur, ces derniers n’entrent pas dans le calcul du TEG . La Cour de cassation a jugé que ces frais sont la contrepartie de services rendus par la banque afin de permettre le fonctionnement du compte courant et sont donc indépendants du prêt.